Bien à savoir

Sexualité : qu’est-ce que le self help ?

Self Help

Bien que de nombreux progrès aient été faits dans le cadre de l’émancipation des femmes, la sexualité féminine demeure taboue pour nombre de personnes. La malheureuse conséquence qui en découle est que de nombreuses femmes ignorent encore tout de leur sexualité, de leur corps et de son fonctionnement. Afin de résoudre ce problème, de nombreux mécanismes et dispositifs ont été mis en place. Le self help, un mouvement militant féministe en fait entre autres partie et suscite l’attention.

Le Self Help : qu’est-ce que c’est ?

Loin d’être récent, le Self Help est mouvement militant féministe né aux États-Unis dans les années 1970. Traduit en français il signifie « s’aider soi-même » et visait dans ses premières heures à lutter pour les droits à l’avortement et à la contraception des femmes. Aujourd’hui, bien qu’il milite toujours pour l’émancipation des femmes, ses orientations ont quelque peu changé. Le Self Help vise aujourd’hui à permettre aux femmes de découvrir leur corps, de comprendre son fonctionnement, et d’accepter et d’apprivoiser entièrement leur sexualité.

Le mouvement s’exportera des USA vers l’Europe grâce aux nombreux ouvrages réalisés par ses figures de proue notamment ‘’Our Bodies, Ourselves’’ ou encore ‘’ A New View of Woman’s body’’. Ces ouvrages opéreront une véritable révolution du féminisme en Europe, mais n’empêcheront pas le mouvement de tomber dans l’oubli avec le temps. Le mouvement Self Help connait cependant un regain d’attention depuis quelques années, notamment avec la libération de la parole par les femmes sur les violences gynécologiques et obstétricales dont elles sont victimes ainsi que le mouvement MeToo. Aujourd’hui, le mouvement Self Help est plus que jamais en avant pour l’émancipation et l’épanouissement de la femme.

L’auto-exploration pour s’aider soi-même

De nombreuses enquêtes le prouvent, un très grand nombre de femmes connaissent mal ou ignorent tout du fonctionnement de leur corps. Elles n’ont pour la plupart jamais réellement vu leur propre clitoris bien qu’elles sachent où il se situe. Le mouvement féministe Self Help s’étant donné pour objectif de permettre aux femmes de libérer, d’apprivoiser, accepter et aimer leur corps, organise à cet effet des ateliers et des séances d’auto-exploration de leur corps pour les femmes. Ces séances d’exploration de l’anatomie féminine visent à permettre aux femmes d’atteindre leur épanouissement sexuel longtemps confisqué par les stéréotypes et les tabous de la société. Ces ateliers consistent pour ces militantes à, munies de miroirs et de spéculums, observer leur sexe en petits comités. Ceci, afin d’observer leur clitoris, savoir exactement où il se situe, sa physionomie, comment il fonctionne, et de prendre conscience de sa féminité pour atteindre l’épanouissement sexuel.

Un mouvement pour apprendre à s’accepter entièrement

Les séances d’auto-exploration du sexe féminin initié par le mouvement Self Help entendent permettre aux femmes de s’accepter et d’accepter entièrement leur corps par la découverte et la compréhension de celui-ci. Les initiatrices du mouvement entendent par là rassurer les femmes sur leur sexe et son anatomie afin de faire disparaitre tous les complexes engendrés par son incompréhension. En effet, il serait presque impossible de prendre du plaisir avec un organe dont on ignore absolument tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.